PHOTO HUCHON 1ere page site.jpg
IMG_20221023_100712.jpg

Dans le silence des empreintes,

scintille encore la boue ocre du rêve,

dont les branches savent l’eau

et le tain des galets. 

 

Écoute la parole des ronces :

si la nuit recouvre le jour,

le jour restera dans la nuit. 

 

Les mains fendent le noir,

lui arrachent un sillon.

La lumière vacille

mais elle se relève

et sûre, vient s’enrouler sur l’iris. 

Parution 2022

Prix : 12 euros

Note de l’autrice :

Des images qui dorment et qui soudain – sous les chocs de la vie, ces coups qui rendent la voix mendiante –, viennent s'imprimer charnellement en moi, donnent des cadences où s'ouvre un chemin. S'y engager, une aventure renouvelée, peut-être dans les pas de Limons (Rougerie, 2014), mais pour aller ailleurs, depuis les nœuds noirs, aux fils multiples et inconnus, qui demandaient à venir se défaire dans la suite de ces poèmes. Je les entends comme des chansons, dont l'ordre s'est imposé peu à peu, dessinant des ensembles fluides. L'expérience de ma mémoire profonde, certainement aussi celle de la mort, ce creusement terrible, mais surtout, celle de la vie, qui m'a reconduite vers sa propre énigme, pour l'ouvrir aux mains qui l'accueilleront.